Hommage : Une pensée pieuse à mon maitre coranique, AMADOU BOUYA DIAGANA


À chaque Ramadan qui s’écoule, ta voix résonne en nous. Ton enthousiasme pour ce mois béni se fait sentir. À l’heure de la rupture, chacun attendait avec impatience Ton fameux « Bismillahi » pour commencer à rompre le jeûne.
Ta présence chaleureuse et bienveillante illuminait nos soirées de prières et de partage. Ton amour pour le Coran transparaissait dans chaque mot prononcé avec ferveur.
Tu étais le pilier de nos nuits de Ramadan, Nous guidant sur le chemin de la piété et de la foi. Ta voix mélodieuse résonnait dans nos cœurs (Ya sayimouna, ya sayimati koulou wasarabou ya ibadallah ). Nous rappelant la grandeur de ce mois béni.
Chaque année, c’est avec émotion que je me remémore ces instants précieux où ta voix emplissait nos âmes de sérénité; où ton « Bismillahi » marquait le début de la rupture.
Que ta voix continue de résonner en moi. Et que tes enseignements illuminent ma vie, Ô Xaramoxo! Tu resteras à jamais gravé dans nos mémoires et nos cœurs pour l’éternité.
Ô Kaw Amadou, notre Xaramoxo, nous te dédions notre gratitude éternelle pour avoir été le phare qui a illuminé nos vies de ta lumière.
Qu’Allah t’accorde une place de haute sphère au paradis ainsi qu’à tous nos morts.
Amine et amine .

Jules Mangassouba

About Diagana

Check Also

Au Hodh Charghi, la roue du développement local s’accélère

Le Hodh Charghi est l’une des wilayas les plus peuplées de notre pays, avec une …

One comment

  1. Cheikh Oumar Tandia

    Un homme Bon.
    Kah Amadou fut de ces hommes qui marqueront à jamais la posteritè.
    Tellement agrèable d’être en sa compagnie, toujours beaucoup à gagner en un laps de temps.
    Merci beaucoup Jules pour avoir rappeler les vertues de ce grand messieur.
    Repos eternel à son âme.

    Cheikh Oumar Youssoufi Khalilou TANDIA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *