Save the Children : vers la revitalisation des tables régionales de protection de l’enfance

Dans le cadre du projet « Soutenir les droits humains par le renforcement des mesures juridiques et du système de protection de l’enfance en Mauritanie », Save the Children, en partenariat avec le ministère de l’action sociale, de l’enfance et de la Famille (MASEF) et l’ambassades Etats Unis en Mauritanie, a organisé, à Nouakchott, un atelier portant mise en place d’un système de suivi des indicateurs  prévus par la stratégie national de protection de l’enfance (SNPE). L’atelier, organisé les 12 et 13 septembre 2022,   a aussi porté sur le partage des nouvelles orientations de revitalisation et de fonctionnement des tables régionales de protection TRP.

Huit directrices et (directeur) régionales de l’action sociale de l’enfance et de la famille (DRASEF) ont participé à cet atelier.

L’atelier a été animé par Hacen Ould Ahmed, Chef service droit et protection au MASEF et Athoumane Dieng, responsable du projet « Soutenir les droits humains par le renforcement des mesures juridiques et du système de protection de l’enfance en Mauritanie »,

Le principal objectif de cet atelier est, note Athoumane Dieng, « de réactiver et accompagner les TRP et soutenir l’élaboration de plans d’actions.»

Les discussions et échanges ont, entre autres, porté sur la mise en place d’un mécanisme de suivi des indicateurs, l’identification des indicateurs de performance de la SNPE et le développement des outils de collectes et de suivis de ces indicateurs. » Ce travail sera fait avec le groupe technique de protection (GTP) qui regroupes ONG nationales, internationales et autres acteurs impliqués dans la protection de l’enfance.

Hacen Ould Ahmed, Chef service droit et protection au MASEF, a expliqué que le but de l’atelier est, entre autres, « de faire un diagnostic et voir comment rendre opérationnel le système de protection de l’enfance au niveau des wilayas où ce système est en place »

Il a indiqué que le diagnostic a permis la classification des TRP en trois groupes.

Il y a d’abord les wilayas disposant de TRP fonctionnelles avec des activités de terrains menées par différents acteurs.

Ensuite, les wilayas disposant de TRP mais non-fonctionnelles. Les arrêtés et actes administratif pour leur mise en place ont été pris. Mais leur existence se limite à cette seule dimension formelle.

Enfin, les wilayas ou les arrêtés portant création de TRP n’ont pas encore été pris.

Pour Aliou Ousmane Niang, DRASEF du Hodh El Gharbi, « l’atelier a permis des échanges sur le suivi du SNPE.» Et, ajoute-t-il, « nous travaillons pour une généralisation du système de protection, du niveau national au niveau communautaire… »

Le projet « Soutenir les droits humains par le renforcement des mesures juridiques et du système de protection de l’enfance en Mauritanie » est financé par l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique en Mauritanie et, mis en œuvre par Save the Children en partenariat avec le MASEF a travers la direction de l’enfance.

Save The Children « soutient le MASEF (direction de l’enfance) pour établir une coordination forte afin de réactiver les 15 TRP dans toutes les régions du pays.»

BS

About Editor

Check Also

Le Ministre de l’Emploi appelle les responsables de son département à plus de résultats

« Pas de discours creux, nous sommes un département de résultats et c’est de cela que …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *