Breaking News

L’APS et Wgadou Sané félicitent Me Diabira Maroufa

Maitre Diabira Maroufa, ex bâtonnier de l’ONA, est un ténor du barreau mauritanien. Au niveau continental, il a obtenu avec Maitre François Roux du barreau de Montpellier, en 2002, le premier acquittement au tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

Le 20 novembre dernier, au procès de l’ancien président Ould Abdel Aziz et ses coaccusés à Nouakchott, procès dit de la décennie en Mauritanie, Me Diabira, constitué avec d’autres avocats pour la défense des intérêts de l’Etat, était attendu sur le fond de sa plaidoirie en… français.  Mais, à la surprise générale, il plaide en…soninké pendant plus de 10 minutes. Son collègue, Me Mohamed Dramé se charge de la traduction en Arabe.

De l’indépendance à nos jours, les avocats mauritaniens ont toujours plaidé en Arabe ou en Français.

En dérogeant à cette coutume, cette loi non écrite de l’usage unique de l’Arabe et du Français dans les plaidoiries, Me Diabira a fait impression au sein du tribunal et en dehors.

Vendredi premier décembre, Aly Boubou Gandega, président de l’association Mauritanienne pour la Promotion de la langue et de la culture soninké (Wagadou Sané), Ousmane Bocar Diagana, président de l’APS, du FISO et de la Confédération internationale des associations Soniké, se rendent au domicile de Me Diabira à Nouakchott pour le féliciter.

Monsieur Diagana et Monsieur Gandega, accompagné d’autres membre des associations citées, ont insisté sur la force symbolique du choix du Soninké pour plaider dans ce procès. Pour eux, c’est une première qui contribue au rayonnement de la langue Soninké. Autre symbole fort évoqué : le geste de Me Diabira intervient un peu plus d’un mois, après la décision de l’UNESCO de faire du 25 septembre journée mondiale de la langue Soninké.

Me Diabira, a rappelé, M. Gandega, a « toujours été un soutien actif de Wagadou Sané. »

Monsieur Diagana, a remercié Me Diabira pour son action en faveur de tous les mauritaniens. Il a aussi rappelé que l’avocat est membre fondateur de l’APS.

« On ne remercie pas celui qui cultive son propre champ » a dit Me Diabira en réponse aux membres de la délégation venus le féliciter.

Au cours de cette visite, les présidents de Wagadou Sané et de l’APS était accompagnés de Moussa Yaafa, Papa Thiam, Cheikh Kouaté, Cheikhna Tambadou et Mohamed Kebir Diagana.

About Diagana

Check Also

48ème Assemblée générale de la Fédération des Sociétés d’assurance de Droit National Africaines (FANAF)

Samedi 17 février, s’est tenue la conférence de presse inaugurale de la 48ème Assemblée générale …

2 comments

  1. Demande Mamadou Soumaré dit Demba Founé Soumaré

    Toutes mes félicitations à maître Diabira Maroufa qui est pour moi une icône Nationale et qui incarne toutes les valeurs humaines par sa sagesse et son expérience d’hommes intègre dans sa vie sociale et professionnelle il est aussi un vecteur de communication pour la promotion de la langue SONINKÉ.
    Honnêtement cet homme fait la fierté de tout SONINKERA par son franc parler et son courage surtout doté d’une dignité humaine sans commune mesure.
    DIBIRA. MANGA. RÉMÉ

  2. Excellent

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *