Breaking News

Assainissement en Afrique: Un défi Urgent

Mercredi, 06 septembre 2023, le Réseau des médias africains pour la promotion de la santé et de l’environnement (REMAPSEN) a organisé un webinaire sur les défis de l’assainissement en Afrique en collaboration avec l’ONG Speak Up Africa.

Dans sa présentation Madame Roxane Fian Chargée de programme assainissement à Speak UP Africa a mis en lumière l’importance cruciale de l’assainissement pour le développement global en Afrique.

« La défécation à l’air libre est un problème croissant. Son élimination d’ici 2030, conformément aux Objectifs de Développement Durable (ODD), nécessite des efforts substantiels. » A-t-elle souligné.

« L’absence d’assainissement de base, y compris des infrastructures sanitaires et des choix éclairés en matière d’hygiène, est une violation des droits humains, notamment le droit à l’eau et à l’assainissement, à la santé, au travail, à un niveau de vie adéquat, à la non-discrimination, à la dignité humaine, à la protection, à l’information et à la participation. » A poursuivi la chargée de programme.
En Afrique, des centaines de millions de personnes manquent d’assainissement de base, exposant ainsi la population à des maladies hydriques graves. L’impact de la mauvaise gestion de l’assainissement est particulièrement préoccupant pendant la pandémie de COVID-19, car les eaux usées peuvent propager la maladie, en particulier dans les zones où l’assainissement est insuffisant.
Speak Up Africa, par le biais de son mouvement Boues d’Or, s’engage activement à mettre fin à la défécation en plein air en collaborant avec les institutions nationales et en renforçant la sensibilisation, l’engagement politique et les politiques d’assainissement équitables et inclusives. L’objectif est de créer un environnement favorable à l’assainissement géré en toute sécurité en Afrique, en tenant compte des besoins spécifiques des femmes, des filles et des personnes vulnérables.
En Afrique subsaharienne, l’accès à un assainissement de base reste un défi majeur, avec seulement 28% de la population y ayant accès. Cette situation entraine des risques de maladies, impacte la santé, la sécurité, la productivité et l’économie des populations, et entrave la réalisation des ODD.
La campagne Boues d’Or vise à renforcer la sensibilisation, la priorisation et l’engagement politique, ainsi qu’à développer des politiques inclusives et équitables en matière d’assainissement. Elle cible divers acteurs, notamment les gouvernements, les secteurs privés, les organisations de la société civile et les médias, pour un changement concret et réalisable en vue de l’atteinte de l’ODD 6.2.
Cette campagne agit également au niveau national et régional pour créer un environnement favorable à l’assainissement géré en toute sécurité, en introduisant des technologies innovantes pour renforcer la demande de politiques d’assainissement inclusives et équitables.
En résumé, l’assainissement en Afrique est essentiel pour le développement global, mais il nécessite une action urgente, et Speak Up Africa joue un rôle central dans cette initiative visant à mettre fin à la défécation en plein air et à promouvoir un assainissement adéquat pour tous.

Hawa Bâ

                                                                                               Compte rend 

About Diagana

Check Also

La commission Electorale Nationale Indépendante : Objectifs : garantir l’intégrité et la transparence des élections

                                          Par : Sidi Moustapha Ould BELLALI La plus grande ambition de l’actuelle CENI, est d’améliorer …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *