9eme édition du Festival du Film Saoudien du 4 au 11 mai 2023 : « Tapis rouge pour la liberté »

Le rideau s’est levé sur la neuvième édition du Festival du Film Saoudien qu’organise l’Association du Cinéma en partenariat avec le Centre du Roi Abdelaziz pour la Connaissance et la Culture (Ithra) et avec le soutien du comité du film au Ministère saoudien de la Culture.

Par un soir de pleine lune, le tapis rouge a été déroulé pour les stars, les acteurs et les actrices d’Arabie Saoudite, du Golfe et du Monde Arabe ; mais aussi pour les actants du cinéma dans la région.

Rouge, couleur de la créativité, pour annoncer un pas de plus sur ce chemin de liberté que prend désormais ce pays.

Les invités avancent vers le théâtre de ce centre majestueux – Ithra – pour assister à la cérémonie d’ouverture.

Un homme et une femme se partagent l’affiche en parfaite parité. Bara’ Alam et Fey Fouad deux acteurs à succès dans la région ont assuré une présentation qui allie complicité et professionnalisme.

Les discours inauguraux de la cérémonie ont été assurés par deux personnalités saoudiennes, deux femmes, Hana Al-Amir Présidente de l’Association du Cinéma et Noura Azzamel, Directrice de la programmation du Centre Ithra qui a annoncé à l’occasion : « Nous prévoyons selon des rapports internationaux, que l’Arabie Saoudite sera d’ici 2026 l’une des 20 meilleures nations en matière d’industrie cinématographique. »

Notre surprise ne fut pas des moindres de voir délivrée à l’occasion de cette cérémonie une création chorégraphique intitulée « Naissance d’un palmier » par une troupe mixte avec des danseurs saoudiens et étrangers.

Un hommage a également été rendu à deux figures importantes du cinéma saoudien et bahreïni à savoir le cinéaste Saleh Al-Fawzen et le critique et scénariste Amine Saleh.

La cérémonie s’est poursuivie par la suite avec la projection d’un court-métrage d’animation intitulé « Seleeg » (nom d’un plat régional)  réalisé par la saoudienne Afnen Bawyen et qui a été très apprécié par le public présent.

Cette neuvième édition comprend plusieurs compétitions récompensant des films et des scénarios. Le nombre et les catégories de ces prix ont été étoffés par rapport aux éditions précédentes.

Ainsi, pas moins de vingt prix seront réservés aux compétitions des films avec leurs différentes catégories (longs, courts et documentaires) et il y aura également 6 prix pour les scénarios ainsi que 6 subventions prévues pour les projets de productions.

Une édition prometteuse qui annonce une nouvelle destination du cinéma !

A suivre…

Emna Louzyr

About Diagana

Check Also

Luulndiyanke, gardiiDo Dillere haBotoonde maccungaagu jaggaama

(Nuwasoot, 25/05/2023)Hanki alarbaare, ɓaawo nde o luulndiyanke gardiiɗo waalde IRA aybini wooteeji leydi Muritani, o …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *