Tenue du premier congrès des anciens ministres de Mauritanie

L’union des anciens ministres de Mauritanie (WISSAM) tient ce vendredi son premier congrès à Nouakchott.

Cette manifestation qui se tient sous le haut patronage du président de la République a ouvert ses travaux à l’ancien palais des Congrès en présence du premier ministre et de plusieurs membres du gouvernement. On notait également la présence du Wali de Nouakchott Ouest, de la présidente du Conseil Régional de Nouakchott et d’autres hautes personnalités.

Dans le long discours qu’il a prononcé devant l’assistance Ba Bocar Soulé, président par intérim de WISSAM a d’emblée rappelé le contexte difficile dans lequel est né l’Etat mauritanien qui dit-il avait obtenu son indépendance contre vents et marées. Le pays n’a hérité que du lycée de Rosso et pas plus de 6 cadres supérieurs. Tout était à construire y compris la capitale du pays. Le premier conseil des ministres s’était tenu sous une tente faute de mieux. Ce premier gouvernement était représentatif de la diversité.

Et l’ancien ministre de Moawiya d’ajouter que grâce aux sacrifices des pères fondateurs, le pays avait conquis sa place dans le concert des nations. Bâ Soulé a remercié le président Ghazouani qui a permis toutes les facilités pour la tenue de ce congrès. Il a salué au passage les résultats encourageants du président au cours de sa première année avec notamment la gestion réussie de la pandémie de la Covid.

Lui succédant, l’ex ministre Marième Mint Ahmed Aicha a salué le lancement de cette initiative historique qui ajoute-t-elle va dans l’intérêt du pays.

Dans son intervention, le Premier ministre a considéré que cette mutuelle des anciens ministres constitue un bond qualitatif et entre en droite ligne dans le cadre des objectifs tracés par le président de la République qui avait reconnu au cours de son discours d’investiture, la contribution des responsables successifs du pays dans l’œuvre de construction nationale.

Mohamed Ould Bilal a exprimé l’intention du gouvernement à profiter de l’expertise de la mutuelle qui regroupe d’ex membres de la haute administration. Leur contribution va renforcer les programmes publics a-t-il ajouté. Et le premier ministre de conclure en affirmant que le contexte actuel avec le climat d’ouverture qui règne est favorable à la participation de tous.

Notons qu’à l’issue de ce congrès qui va clôturer ses travaux en fin d’après-midi il y aura l’adoption des textes constitutifs, les statuts ainsi que la désignation des organes exécutifs.

Il convient de souligner que la mutuelle qui regroupe tous les anciens ministres de 1957 à 2020 se fixe plusieurs objectifs : la consécration du sens de l’Etat mauritanien moderne ; la mise de l’expertise de ses membres au service de l’Etat ; la participation à l’écriture de l’histoire mauritanienne contemporaine de manière impartiale, juste et objective; la consolidation de l’unité nationale, du processus démocratique, de l’état des institutions, de la culture de la paix et de la cohésion sociale ; la promotion des relations entre anciens ministres ; et l’organisation d’activités scientifiques, culturelles et sociales.

Bakari Guèye

About Editor

Check Also

Présidentielle 2024 Mauritanie et  Inclusion : Des  Personnes à Mobilité Réduite  ont voté

La présidentielle du 29 juin 2024 a été marquée  par des mesures ayant facilité l’accès …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *