Des manifestants brûlent un drapeau américain (REUTERS/Zoubeir Souissi)

Des milliers de Tunisiens ont protesté jeudi dans plusieurs villes contre la reconnaissance par le président américain Donald Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël et sa décision de déménager l’ambassade américaine dans cette ville dont les palestiniens réclament la partie Est comme capitale de leur État.

Des syndicats et d’autres groupes ont appelé à intensifier les manifestations à  Tunis et dans d’autres villes du pays  après les prières du vendredi.

Les manifestations de jeudi se sont déroulées pacifiquement. Plusieurs centaines de personnes, rassemblées au centre de Tunis, ont brandi des drapeaux et des banderoles palestiniens. Ont indiqué à Reuters des habitants de la ville. Des manifestants ont brûlé un drapeau américain et d’autres ont marché sur des images de drapeau israélien.

Le président Tunisien Beji Caid Essebsi a envoyé une lettre au président palestinien Mahmoud Abbas pour condamner la décision des États-Unis, affirmant que cela portait atteinte aux droits des Palestiniens. Ont rapporté des responsables cités par l’Agence Reuters.

(Source : Reuters, traduction de l’anglais par Initiatives News)