Les congressistes de Tawassoul élisent les candidats à la présidence de leur parti. Un minimum de 40 voix est requis pour briguer la direction du parti. Ils sont 900, congressistes de Tawassoul représentant plus de 100 000 adhérents sur l’ensemble du territoire national au parti islamiste mauritanien à devoir décider du sort de leur parti en désignant les présidentiables.

Samedi soir le vote pour la désignation des candidats à la présidence du parti Tawassoul a donc commencé et la liste qui sera dressée portera le nom de ceux qui auront obtenu au moins 40 votes congressistes de Tawassoul.

Dimanche, il sera procédé à  l’élection du successeur de Mohamed Jemil Mansour, le Président sortant du parti, ainsi que des membres du bureau exécutif et ceux du Conseil de la Choura.

Tawssoul, première force de l’opposition politique mauritanienne a ouvert son 3e congrès vendredi en présence de leaders politiques de la majorité et de l’opposition, ainsi que d’invités venus du monde arabe et musulman à l’instar de Khaled Mechaal, l’ancien chef du Hamas ainsi que des responsables politiques gambiens, guinéens, maliens, des leaders de partis d’obédience islamiste sénégalais, tunisiens, ou encore marocains.