source: https://www.humanium.org/fr/mauritanie/

L’Assemblée nationale de Mauritanie a adopté jeudi le projet de loi portant code général de la protection de l’enfant.  Ce projet « vise à coordonner la protection de l’enfant tout en veillant à le mettre dans des conditions appropriées censées lui garantir un avenir meilleur. » A dit le ministre de la justice M. Dia Moctar Malal dans l’exposé des motifs devant les députés.

Selon le ministre de la justice, « la situation générale de l’enfant et les conditions de vulnérabilité qu’il vit  requièrent une protection particulière afin de lutter contre les types d’exploitation abusive et les mauvais traitements, dont il peut faire l’objet. »
La Mauritanie consolide par ce projet de loi  ses engagements internationaux en relation avec  son environnement social et culturel. Elle s’inscrit dans une dynamique de régulation spontanée, pour contrer les cas d’atteinte aux droits fondamentaux de l’enfant et organiser une protection sociale, juridique et pénale. Dira le ministre de la justice venu représenter le gouvernement devant les députés.