Browse By

Éducation : Le lycée de Sebkha II clôture l’année scolaire en beauté

Le Lycée   de Sebkha 2 a organisé  le 20 mai 2017 une soirée de fin d’année scolaire dans les locaux de GALAXy situé à cote de l’arrêt bus, intersection Elmina-Sebkha. D’une voix sublime, Ahamed Ould Demba élevé en 6 ème D a ouvert  la cérémonie par la lecture du Saint Coran. La cérémonie protocolaire a été marquée par le discours du Directeur Général, Cheikh ould Saleck qui a placé cette soirée dans son contexte en soulignant que ces activités marquent  non seulement la fin de l’année scolaire 2016-2017, mais constituent  également l’épilogue d’une année de dur labeur. Le Directeur a exhorté aux élevés mauritaniens, les siens en particulier de faire preuve de courage et d’abnégation  car le trajet est  long et plein d’embuches. Il  a rendu hommage aux corps professoral et d’encadrement  qui ont accompli leurs missions avec dévouement, amour, professionnalisme, responsabilité et patriotisme, chacun en ce qui le concerne,  pour la réussite de cette année scolaire. Avant de finir, le Directeur a demandé aux parents d’élèves  de s’impliquer d’avantage dans  l’éducation de leurs  enfants car les parents constituent une partie intégrante de l’école. Prenant la parole,  le président de l’association culturelle et sportive des élèves du lycée Sebkha 2, Diallo Abou Mamadou, élève en 4e AS  a exprimé sa fierté et sa joie   d’accueillir ses parents et  enseignants en vue de partager avec  eux ces moments de détente et de communion de cœurs. Mr Diallo, aux noms de tous ses camarades a rendu un vibrant hommage à  leurs  professeurs qui  les ont soutenus  et côtoyés durant ces neuf mois de dur labeur malgré les conditions difficiles  de travail sous la bonne et rigoureuse direction du Directeur Général Cheikh Saleck. Apres avoir remercier les parents et les honorables invités, le président  a déclaré ouverte la première édition de fin d’année scolaire du lycée sebkha 2. La soirée était riche en couleurs. Différentes activités telles que  poèmes, sketches, du génie en herbe, des défilés traditionnels et modernes ont été présentées. Au-delà de leur caractère ludique, ces activités étaient riches d’enseignements.  A travers ces sketches les enfants voudraient lancer un appel pressant aux parents, à l’état et aux élèves eux- même  à une prise de conscience afin de sauver l’école Mauritanienne, le gage de développement, car sa réussite dépend des efforts conjugués de tous les fils du pays. Le collège sebkha 2 crée en 2009, devenu lycée depuis novembre avec seize sections, plus de neuf cent élèves dont plus de quatre cents filles, est dans une situation lamentable et d’insécurité extrême aujourd’hui. L’établissement est constitué d’un bloc de huit salles de classes construit par l’état l’année passée et six salles en état de délabrement très avancé. Par ailleurs ces salles n’ont ni portes ni fenêtre ce qui rend le travail très difficile voire impossible pendant la période d’hiver et  rend les enfants fréquemment  malades. En plus l’absence de bibliothèque, de laboratoire et de salle d audiovisuelle nécessairement répercutera sur le rendement du professeur et de l’élève. le personnel d’encadrement s’ est transformé en sentinelle soit pour chasser les animaux errants, ( ânes, chèvres, moutons et même des chiens) ou parfois des jeunes étrangers à l’école qui profitent de l’absence du mur pour chercher leurs amis (es) pendant les récréations. L’école manque d’eau  et les sanitaires sont  impraticables ce qui résulte à une ruée vers les maisons environnantes bien que le directeur ait mis à leur disposition quelques bidons d’eaux. Malgré ces conditions, tout le monde a fait montre d’abnégation, de pugnacité et de patriotisme  pour la réussite de cette année  scolaire. Le lycée sebkha 2 restera longtemps gravé dans les mémoires et annales du challenge Sidi Mohamed Ould Abbass, édition 2016-2017 en rapportant trois médailles d’or, une en argent et le titre de meilleur buteur. Malgré l’élimination précoce et  surprenante  en huitième de finale aux tirs aux buts, le lycée sebkha ASC sous la direction du tacticien Brahim Pape Seck, a conquis les cœurs des amoureux du ballon rond par son jeu séduisant  digne de professionnel et des victoires successives, 7 victoires. 1nul et 1 défaite, chaque fois par un score fleuve. Des futures talents se sont révélés a l’image de Idrissa Hamidou Thiam élève de 3eme AS attaquant redoutable totalisant 22 buts en 10 matchs, sacré meilleur buteur de la compétition. Un jeune qui mériterait l’attention de la fédération Mauritanienne de football. L’athlétisme n’était pas en reste, l’équipe du chevronné Dia Samba a fait une belle moisson : Les athlètes Abdou Babou en 4AS, Abdrahmane Babou en 5D et  Ibrahima Sow en 2AS ont gagné respectivement une médaille d’or aux 800. 400 et 200 m tandis que Mohamed Lemine Ould Boilil  s’est contenté de l’argent aux 100 mètres. Là aussi des révélations qui pourront apporter un ouf de soulagement à l’athlétisme mauritanien méritent une attention particulières. Toujours dans le cadre des activités de fin d’année, un match de football qui a opposé les élevés du lycée aux professeurs s’est joué ce jeudi 25 au stade Netek. Mené 2 à 0 à la mi- temps, les professeurs ont réduit la marque dès l’entame de la seconde mi-temps par une belle tête plongeante de Ba Ousmane. A la 60eme  minute de jeux, Dia Alassane a été irrégulièrement bousculé dans la surface et obtient un penalty qui sera magistralement tiré par Dia Samba le vétéran de l’AS Concorde qui permet aux profs d’égaliser. Par la suite les profs maitrisent totalement les débats et mettent la pression  sur les écoliers. Le match se joue désormais à un sens unique et les écolières venues soutenir leurs camarades commencent à perdre confiance. A la 80 eme minute Ba samba reprend le centre de Ba Ousmane  d’une tête croisée qui passe légèrement à droite des buts élèves FC. Les écolières sentant le danger s’approcher, ont perdu totalement la voix. A la 85 eme minute, d’une magnifique  reprise acrobatique Sow Issaga a mis à genoux les écoliers rappelant la punition qu’on infligeait aux élèves en situation de classe. Les élèves désormais menés 3 – 2 savaient que la cause était entendus, ont fait deux changement qui ont porté fruit puisque à la 87eme  minutes, ils parviennent à égaliser par erreur défensive ce qui a donné aux écolières un ouf de soulagement car les élèves ne pouvaient jamais imaginer  leur défaite contre ces vieux  disaient- ils ; d’ailleurs ils avaient promis des valises. Les voix des écolières commencent à se faire entendre réclamant un 4eme but mais dans les arrêts de jeu, d’un exploit individuel, Brahim Seck a définitivement mis fin aux espoirs des écoliers en marquant le 4 eme but qui a permis aux profs de remporter le match oh combien symbolique. Les professeurs ont montré que non seulement les têtes sont bien faites mais aussi ils ont quelque chose dans les jambes. Et comme disent les anglais «  experience is the best teacher. »

Ba Samba Soule

sabbasoule@yahoo.fr