Une Coordination Régionale de la société civile de l’Adrar,  a été créée à Atar le 5 janvier 2018. A l’issue d’un atelier d’échange et de concertation avec la Société Civile tenu dans la Wilaya de l’Adrar, du 29-12-2017 au 05 janvier 2018 en présences du Hakem de la Moughataa d’Atar et du  Maire de cette ville, M. Isselmou Ould Hanefi, Président de l’ONG SOS Abbere a été désigné à la tête de cette coordination.

 

Selon le compte redu des activités de cet atelier fait par les organisateurs, cette coordination est née du travail soutenu d’un équipe  comptant parmi ses membres M. Mohamed Ould Souleymane Ould Mahah,  Secrétaire Général de l’association des Maires du Nord et éminent activiste de la Société civile. Ainsi cette activité a eu pour mission de sensibiliser la société civile dans les quatre Moughataa de la wilaya que sont Atar, Awjeft, Chinguetti et Ouadane sur l’importance des conseils régionaux, dans le développement de la Wilaya, le rôle qu’ils doivent  jouer pour une meilleure implication dans la réussite de cette importante orientation.

Le conseil régional: un enjeu pour la société civile

Autre mission de cette équipe, la promotion une alternance en vue des prochaines élections régionales (Conseil Régional) de l’Adrar, à travers une candidature  qui soit issue des rangs de la société civile locale.

L’équipe s’est également attelée à sensibiliser les populations des Moughataas sur la nouvelle monnaie mise en circulation depuis le premier janvier 2018. Elle a expliqué en outre  que l’Ouguiya reprendra ainsi sa place dans les transactions financières et que  le pouvoir d’achat du citoyen sera protégé en plus d’une réduction de la quantité de la monnaie en circulation.

La Coordination Régionale de la société civile de l’Adrar aura pour rôle  de fédérer  les efforts  pour mieux répondre aux attentes et aux besoins des populations et de se positionner comme un seul et unique partenaire confiant et crédible face aux partenaires locaux. Souligne-t-on du côté des membres.

Pour réaliser ses résultats, la mission a effectuée des visites dans les quatre Moughataas, qui composent cette Wilaya et tenue des réunions  dans les communes en concertation avec les responsables préfectoraux et municipaux.

Ces réunions ont permis à la société civile dans chacune des Moughataas visitée, d’échanger sur les problèmes posés et les dispositions à prendre pour une meilleure implication dans les conseils régionaux et la création d’une coordination régionale, qui regroupe l’ensemble des forces vives, comme réponse aux nouveaux défis

Dans ce sens, chaque Moughataa a désignée deux délégués, pour prendre part aux travaux de l’atelier final organisé le 05 janvier 2018, dans les locaux de la commune D’Atar.

Dans son allocution, M.  Isselmou Ould Hanefi  a indiqué  que ce travail, le premier du genre, dans l’Adrar et dans le PAYS, qui a réussi à faire asseoir autour de la même table, tous les représentants de la société civile de la Wilaya, en dépit de leurs divergences et de leurs intérêts  est à préserver de toutes ingérence ou instrumentalisation, en particulier des autorités locales.

 

privilégier la collaboration constructive entre toutes les parties prenantes

Selon M.Hanefi, l’esprit de cette coordination est de privilégier la collaboration constructive entre toutes les parties prenantes pour relever les défis du sous développement et accompagner les transformations stratégiques profondes que connaitra le Pays au cours de l’année 2018  et au delà.

Le Hakem et le Maire ont, à leur tour, félicités la société civile de l’Adrar, pour « ce haut niveau de conscience et de civisme et ont promis une meilleure collaboration de l’administration et des communes, avec les nouveaux dirigeants de la coordination régionale de la société civile de L’Adrar « CRSCA », telle qu’adoptée par les représentants des assemblées constitutives des Moughataas.

Dans sa prise de parole, Mohamed Ould Souleymane Ould Mahah, Secrétaire Général de l’Association des Maires du nord,  a salué « la bonne collaboration des autorités », qui selon lui, a permis dans une grande mesure, la réussite de ses efforts.