Breaking News

Trois Questions à Cheikh Tahara Kandé Baradji dit Nkono, Candidat à la Mairie de Kaedi

Élu maire de Kaedi en 2018 avec 4681 voix, Cheikh Tahara Kandé Baradji dit Nkono est candidat à sa propre succession pour boucler ses nombreux projets en cours. Dans cette interview accordée à Initiatives News, il revient sur son implication au festival culturel de Djeol et met l’accent sur ses motivations, aspirations par rapport à sa candidature à la commune de Kaédi.

Initiatives News : Monsieur le Maire, comment votre commune s’est-elle organisée en vue du Festival de Djeol qui s’est déroulé pour la première fois dans la vallée au titre de la célébration des villes anciennes du pays.?

Cheikh Tahara Kandé Baradji dit Nkono : Merci de m’avoir donné l’opportunité de me prononcer sur l’organisation du festival culturel de Djeol.
Comme vous le savez, c’est la première fois qu’un festival de cette envergure est organisé dans la vallée et cela juste quelques semaines après le Fiso qui s’est déroulé à Nouakchott.
Je profite de l’occasion pour remercier son excellence Monsieur le président de la république, Mohamed Cheikh Ould Ghazouini pour le choix porté sur Djeol.
Étant maire de la commune centrale, je considère Djeol comme Kaedi, raison pour laquelle je me suis investi avant et pendant le festival dans la mobilisation, l’organisation et le logistique. A cet effet, je me suis allié à mon homologue, le maire de Djeol pour la réussite de l’événement.
À chaque fois que le besoin se faisait sentir je me déplaçais. C’est un devoir.
Avec l’effort de tout le monde, le festival a eu lieu dans l’harmonie et dans un climat apaisé. Toute la Mauritanie était au rendez-vous à Djeol. C’est pas chaque jour qu’on voit ça. C’était incroyable.

Initiatives News : Quelles sont vos grandes réalisations lors de votre quinquennat à la tête de la commune de Kaédi ?

Cheikh Tahara Kandé Baradji dit Nkono : Je suis arrivé à la tête de la commune en période de la pandémie de Covid 19. Je suis resté presque 2 ans sans travailler. C’était très compliqué mais on a quand même pu réaliser beaucoup de projets. On peut citer entre autres :

  • plusieurs voyages d’échanges effectués en Occident, notamment en Italie, Espagne, Portugal, France et aux Etats-Unis dans le cadre du partenariat avec la commune de Kaédi.
  • Réalisation d’un site touristique Kaédi – Neré Walo financé par une organisation espagnole ECOTOUR.
  • Dons de l’équipement médical d’un container de 40 pieds pour l’hôpital régional de Kaédi par un organisme américain, dont la diaspora Kaedienne aux USA en collaboration avec l’ONG Actions ont assuré le transport jusqu’à Kaedi avec également l’implication du ministère de la santé.
  • Dons de 24 motos tricycles et des lots de brouettes, de râteaux, des sceaux à la commune de Kaedi par un projet allemand dans le cadre sanitaire (WASH) pour kaedi, le ville propre.
  • Sur financement de l’état, la commune a réalisé un site d’enfouissement des ordures ménagères, de recyclages et d’incinération à 10 Km à l’est de Kaedi.
  • 2020 à 2022 : 148 jeunes venus de divers horizons ont bénéficié des contrats de trois ans, dans le cadre du projet d’assainissement de la ville de Kaédi.
  • Apport personnel sur fonds propres :
    Chargeur, valeur 30 millions
    Curage des canaux
    Dragages des bassins
    Évacuation des ordures
    Plantation des arbres (reboisement).
  • Deux écoles (École de Rindiao et École Kebbé ) réhabilités.

Initiatives News : Pensez-vous avoir la chance d’être réélu aux prochaines échéances électorales ?

Cheikh Tahara Kandé Baradji dit Nkono : Je suis optimiste en ce qui concerne ma réélection à la commune de Kaedi. J’ai confiance à mon électorat et à la population Kaedienne dans sa globalité. Je peux être fier de mon bilan car, je pense, les preuves sont là pour appuyer mes dires.
Les kaediens me font confiance et je leur réitère ma ferme volonté d’œuvrer pour le développement de cette commune à travers plusieurs projets. Notamment ceux qui sont en cours mais également ceux qui seront lancés une fois que je suis réélu. J’ai toujours été à proximité des Kaediens. Je sais ce qu’ils veulent, je connais leurs doléances et je leur promets de les solutionner une fois réélu.

Propos recueillis par Ousmane H. DOUKOURE

CP Brakna-Guidimakha-Gorgol

About Diagana

Check Also

Alioune ould Youssouf dit Maham: « Notre souhait est d’œuvrer pour l’avènement d’une Mauritanie juste, unie et réconciliée avec elle même »

Alioune ould Youssouf dit Maham est un grand militant des causes justes. Natif de Tekane …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *