Breaking News

Save the Children-Mauritanie : Les enfants à l’école de la citoyenneté

Samedi dernier, Save the Children Mauritanie et des organisations de la société civile ont organisé des activités récréatives pour les enfants à l’école 2 du Ksar (wilaya de Nouakchott Ouest). Le lendemain, dans l’après-midi, il a été organisé une action citoyenne avec des enfants de la commune de Teyarett (wilaya de Nouakchott Nord.).

Ces activités entre dans le cadre du projet « renforcement du système de protection des enfants et adolescents à Nouakchott au niveau des commune de Teyarett, Tevragh Zeina et Ksar.

A l’école 2 du Ksar, en présence des représentants de Save the Children Mauritanie, des organisations de la société civile et des parents d’éleves, les enfants ont joint l’utile à l’agréable avec des questions réponses de culture générale, des jeux, de la musique, des remises de cadeaux…

Pour M. Mohamed Saleck Ould Oumar, Maire du Ksar, présent à l’école 2, « cette activité est importante car elle permet d’occuper les enfants utilement et les mettre à l’abri de certaines déviations comme la consommation de drogues.»

Madame Ami Macina, présidente de l’association « santé maternelle et infantile », directrice d’école, a abondé dans le même sens. Elle estime que ces activités favorisent l’épanouissement des enfants par des moments de divertissements après l’école dans un environnement sécurisé.

Ahmed Imam Cheikh, président de l’association des parents d’élèves de l’école 2 du Ksar, note le déficit de loisirs, d’opportunités d’expression au profit des enfants. D’où l’importance de cette journée récréatives « qui permet aux enfants de sortir de la routine école-maison. » Il estime que cette initiative de Save the Children doit être généralisée. Ces activités, indique-t-il, permettent aussi de rappeler que les enfants ont des droits.

Pour Cheikhna Hadrami, président du réseau des associations de protection de l’enfance au niveau de la commune du Ksar, ces activités, en plus de leur dimension récréative, permettent de sensibiliser sur les droits de l’enfant. Il note que le travail de protection se passe bien avec les autorités et élus locaux dans l’intérêt supérieur des enfants.

Dans l’après-midi du dimanche, à Teyarett, les enfants ont mené une opération de nettoyage de la mosquée Ould Mahoud. Munis de balais, ils ont assaini la cours de cette mosquée. Ils étaient accompagnés de Madame Rabia Cheikh, président du réseau des associations de protection des enfants de Teyarett, présidente de l’ONG « jeunesse pour une ville propre. » Madame Rabia a remercié Save the children et tous les partenaires pour l’organisation de cette activité qui permet aux enfants de mener des actions citoyennes.

Le projet « renforcement du système de protection de enfants et adolescents» vise «l’amélioration de la protection globale des filles, garçons et adolescents et du système de protection de l’enfance dans trois communes de Nouakchott, Teyarett, Ksar et Tevragh Zeina. Il est financé par l’Agence Catalane de Coopération au Développement (ACCD). Il vise aussi « le renforcement des capacités des acteurs des OSC et des SPC sur la protection des enfants vulnérables, y compris les victimes de violence basée sur le genre (VBG), ainsi que le renforcement des connaissances des communautés, y compris les enfants et adolescent, sur les droits des enfants et les services existants pour leur protection. »

Le projet fonctionne à travers « une collaboration entre les organisations de la société civile (OSC) et les autorités étatiques des communes à travers les Systèmes de Protection Communaux (SPC). »

About Diagana

Check Also

La commission Electorale Nationale Indépendante : Objectifs : garantir l’intégrité et la transparence des élections

                                          Par : Sidi Moustapha Ould BELLALI La plus grande ambition de l’actuelle CENI, est d’améliorer …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *