Ma décision à l’occasion du 5e anniversaire de la disparition de mon père / Par Moctar Ould Cheine

Ma décision à l’occasion du 5e anniversaire de la disparition de mon père, feu Abderrahmane (Deiba) Ould Cheine, Allah l’accueille en Son Saint Paradis, parmi les Prophètes, les Justes (siddîqîn), les Témoins (shuhadāa) et les Vertueux (sālihîn). Combien ceux-là sont bons comme compagnons!

Au moment où nombreux étaient ceux qui avançaient d’un pas et reculaient d’autant, mon père, était de la génération des fondateurs de l’État mauritanien. Il croyait au projet de l’État. Prenant l’initiative, il mena l’action politique au sujet de questions sensibles, à l’intérieur et à l’extérieur de l’État naissant. Les résultats étaient manifestes, car le danger fut écarté et les efforts se focalisèrent enfin sur la construction de la jeune Nation, par la mise à disposition des efforts et des potentialités. 

En sa qualité d’illustre symbole social et leader politique, mon père fut l’un des rares à placer l’opinion et les doléances de la communauté au-dessus de toute ambition personnelle ou intérêt furtif. Il concrétisait le fidèle combattant de la partie mauritanienne, le frère dévoué à sa génération et aux siens. Et particulièrement les désespérés, qui, à la quête de nourriture et de pâturages, se contentent d’aides alimentaires. 

Avec l’aide de Dieu, il leur rendait visite, s’enquérait de leur situation, leur présentant tous les services possibles: médicaments, vivres, eau potable et protection. Il apportait le soutien au malade, à l’indigent et au marginal.

Î

Descendant de guerriers, de cavaliers et meharistes, il n’en était pas moins homme de paix. Il conseillait tout le monde, recherchant toujours à résoudre les conflits par l’esprit de conciliation, l’entente, la compréhension, l’empathie et l’amour entre compatriotes, loin de toutes formes de conflits et de ressentiment. 

En ces jours, ce n’est pas un père ordinaire qui me manque pas. Au contraire, il me manque un guerrier, un chevalier parmi les chevaliers de la patrie, un noble parmi les nobles de la société, un sage unique parmi ses sages, un patriote sincère et un intellectuel qui est mû par la quête de la sagesse.

Et plus que tout cela, il me manque un système moral unique qui se rapproche de Dieu à partir de l’amour de la création de Divine.

Même si, avec le décès de mon père, j’ai perdu un père, un homme de foi qui est au service de son pays et de la société, je suis très heureux qu’il ait accompli son devoir jusqu’à son dernier souffle.

0

Cela était manifeste à travers les appels que j’ai reçus de la part de ma famille ou de notre alliance politique, insistant pour que je joue le rôle que mon père, Allah lui accordé Sa Miséricorde, a joué à tous les niveaux au service de la famille, de l’alliance, de la la région et du pays en général.

Ainsi, m’appuyant sur Dieu, Béni et Exalté soit-Il, j’ai décidé d’augmenter le rythme du service que je rends à notre alliance, et de réitérer ce que j’avais annoncé l’année dernière, à savoir mon intention de me présenter aux élections législatives en tant que député du de département (Moughataa) Verte d’Adel Bagrou.

Surtout après que le vœu de notre alliance s’est exaucé et qu’elle a été transformée après plus de soixante ans d’attente de centre administratif en département (Moughataa). Le mérite d’une telle réalisation revient au Président du consensus national, Son Excellence le Président Mohamed Ould Cheikh El-Ghazouani.

Avec cette décision, j’apporte de bonnes nouvelles à ceux qui m’ont demandé de diriger l’alliance politique et sociale d’Ehel Cheine. Pour ranimer l’alliance et concrétiser son tout le sens, je m’engage à servir notre alliance, notre région et notre pays avec toutes mes forces. Le succès vient d’Allah, qu’Il soit glorifié et exalté.

Moctar Ould Abderrahmane (Deiba) Ould Cheine 

Nouakchott, le 23/01/2023

About Diagana

Check Also

Parcours d’un intellectuel mauritanien: Pr. Toka Diagana se souvient

Toka Diagana, jeune professeur de Mathématiques. Les débuts d’une carrière prometteuse « A la fin de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *