CVE-CVE/VR : pacte scellé

Les mauritaniens l’attendaient, les militants et sympathisants l’exigeaient !
L’après-midi du lundi 9 janvier 2023 marque une étape cruciale voire décisive dans ce qu’on peut appeler communément les grandes retrouvailles de la famille du Vivre Ensemble.
Notre défunt et regretté Président Dr KANE Hamidou Baba, arraché à notre affection, y avait beaucoup travaillé et voilà que son souhait ardent est aujourd’hui réalisé. Nous le devons à l’esprit d’ouverture des deux présidents DIA Alassane et du doyen Ba Mamadou Alassane qui n’ont ménagé aucun effort pour en arriver à ce désormais pacte de confiance, d’engagement et d’actions. C’est le lieu de remercier et d’encourager tous ceux et celles qui ont travaillé dans l’ombre et d’arrache pieds, au quotidien, dans la matérialisation de ces retrouvailles, prélude à une entente cordiale et militante dans la marche vers les prochaines joutes électorales.
Dans une atmosphère décontractée, nos vaillants leaders de la grande Coalition Vivre Ensemble n’ont eu aucun problème à s’entendre sur le bien-fondé d’une alliance stratégique, en réponse à l’appel insistante de la base militante qui d’ailleurs l’avait toujours souhaité depuis la période post-électorale des présidentielles de juin 2019.
La ligne de démarcation entre ces deux entités n’a jamais été profonde. Elle était juste circonstancielle en raison de petites incompréhensions C’est pourquoi l’esprit de responsabilité et de dépassement assumé entre nos deux présidents a prévalu sur toute autre considération. N’en déplaisent à nos détracteurs ! il faut dire que tous nos leaders ont concouru à la bonne réussite de ce grand coup politique qui, certainement, fera un grand boom au cœur à la base du vivre ensemble.
Ce qui nous unit est de loin plus important de ce qui nous divise !
L’occasion est d’une importance capitale, en ce sens qu’elle marque le début d’une nouvelle ère, à quelques encablures des échéances électorales.
Cette synergie des forces progressistes nous rappelle la grande ferveur militante observée lors des présidentielles de 2019. Ce que nous avons réussi pour avoir fédéré la grande masse lors de ces élections, nous pouvons et devons faire plus et mieux ; l’essentiel sera de travailler dans une parfaite harmonie, sans délai, à la conscientisation des masses sur la base d’un programme commun et de réaliser des actions de terrain bien maitrisées.
Le diagnostic est connu de tous. Ce qui importe, aujourd’hui comme hier, reste et demeure notre posture nouvelle à faire face au système arrivé à maturation et qui continue de freiner ce qui nous est de plus cher à savoir l’unité nationale et la cohésion sociale, le respect scrupuleux des droits humains, l’ancrage de la démocratie et le développement économique et social dans l’équité.
C’est pourquoi cette alliance CVE/VR-CVE est sans doute une réponse positive à la demande militante de nos bases et aucun détail ne doit être négligé pour dresser les contours d’une victoire lors des prochaines élections. Mieux, cette alliance à connotation électorale doit inéluctablement marquer les prémisses d’une fusion pour que la bataille engagée soit plus effective et efficiente.
Nous gardons espoir car l’espoir est permis si l’on en croit à la grande maturité de nos leaders, rompus à la tâche et qui, dans un grand élan de solidarité agissante, ont compris que l’heure est à la reconquête du pouvoir, de tous les pouvoirs.
Le pacte est scellé et ne souffre d’aucune ambiguïté, la fusion pointe à l’horizon !
Le Vivre Ensemble est un sacerdoce, mieux un immense défi pour la réalisation de nos objectifs communs.


Mamadou Ousmane TALL
Cadre de la CVE.

About Diagana

Check Also

Editorial : Aziz enfin face à ses juges

Après près de trois ans de longues et laborieuses enquêtes, l’instruction du rocambolesque « dossier de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *