Tribune : Traque des escrocs et faussaires (Épisode 08)

Layite DIENG

Comme d’habitude, le chien a encore aboyé et à tue-tête cette fois-ci mais sans jamais mordre. Le gueulard ne mordra jamais. Et la montagne accoucha, encore une fois, d’une souris. Un tel comportement n’est pas le propre d’un homme digne de ce nom. Un vrai homme fait preuve de hardiesse, de masculinité et de virilité en mettant en exécution ses plans et menaces. Toute autre chose que cela n’est que du show très nul qui maquille une grande poltronnerie.

J’avais pourtant enjoint à ce crétin de ne plus ouvrir sa gueule pestilentielle de scélérat et d’escroc et de faire profil bas. Tant pis pour toi Satan ! En faisant un tel caca nerveux, tu romps ainsi la trêve que j’avais d’ailleurs étendue au-delà du mois béni du Ramadan. Tes incongruités et âneries que je considère comme un casus belli, en plus de la nausée qu’elles me donnent, m’inspirent toujours du texte plus acrimonieux, plus au vitriol et à juste titre.

Je m’érigerai toujours en bouclier pour défendre tes victimes en vidant totalement, en réduisant en miettes ton assiette au beurre. Quand tu cesseras de mentir sans scrupule, de voler tout et partout chez nous, alors et alors seulement j’arrêterai de te marquer à la culotte et je fermerai la boîte de Pandore. Mais aussi et surtout motus et bouche cousue. Je n’ai pas encore sorti la grande artillerie.

«On m’a trainé dans la boue,» dis-tu à pleins poumons et sans ciller. Satan est la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf et le loup qui se fait passer pour un agneau dans la bergerie. Cela fait oxymore mais un oxymore aux termes incompatibles. Le mensonge, l’hypocrisie et le ridicule sont à leur comble ! Te couvrir de ridicule et d’opprobre de la sorte devant un parterre qui ne te connait que trop bien, c’est doublement bête. Cet auditoire sait dorénavant et avec certitude que tu es le Satan de mes articles au contenu avéré – je dois repréciser – et que tu mens effrontément. Depuis quand accordes-tu un quelconque intérêt à une dignité que tu n’as jamais eue et dont tu ne t’es jamais soucié ? Tu n’as jamais eu une once de probité morale.

Personne ne t’a «trainé dans la boue.» Tu t’es toi-même mis dans une situation bien pire que celle que tu as évoquée, par tes propres œuvres qui sont abjectes, ignobles, immorales et viles. Tel un porc, tu patauges dans tes propres excréments en incarnant le déshonneur, l’indignité et la perfidie ; en étant un voleur, un faussaire, un imposteur, un menteur, un escroc, un ancien bagnard, un trafiquant de drogue. Et pour couronner le tout, tu proclames ostensiblement que tu es un potentiel meurtrier.

Je ne sais rien de plus infâme, de plus déshonorant, de plus indigne, de plus abject, de plus disgracieux et de plus répugnant. Je ne connais, non plus personne qui enfreigne autant la loi, personne qui fasse autant fi des bonnes mœurs, et des principes moraux, personne au comportement plus ignominieux et plus avilissant. Je ne connais personne qui soit le condensé d’autant de bassesses, de déshonneur et d’âneries. Avec un palmarès aussi lugubre, comment oses-tu prétendre avoir été trainé dans la boue ?  Le déchet humain que tu es, a toujours nagé dans ses fèces.

Je vais encore te « trainer dans la boue » en te rappelant que tu nous as volé environ 1.000.000 MRO (un million) l’année scolaire passée en détournant les frais de scolarité de certains de nos élèves. Tu nous as aussi volé des manuels scolaires flambant neufs des classes de 2nde, 1ère et Terminale. Décidément tu as la phobie des livres. Tu nous rembourseras jusqu’au dernier rond sinon nous déposerons plainte contre toi et te ferons embastiller, histoire de te faire revivre l’univers carcéral de Reubeuss dont tu sembles avoir oublié les tourments.

Je m’en vais encore te « trainer dans la boue » en apprenant à I.S., le trésorier de l’association des ressortissants de ton pays d’origine que tu as utilisé à d’autres fins les 500.000 MRO qu’il t’avait prêtés. En d’autres termes tu as volé les cotisations de pauvres gens qui peinent à gagner leur vie. Tu lui avais emprunté cette somme d’argent, prétendais-tu, pour compléter celle dont tu disposais déjà pour acheter beaucoup d’actions dans une entreprise appelée Groupe Scolaire Privé La Porte du Savoir. Tu n’y as jamais versé le premier rond. Aucun apport de fonds de la part mais plutôt des détournements de fonds.

Pendant que les autres actionnaires ont acheté leurs parts à coup de millions d’ouguiyas, notre escroc qui n’a pas versé le premier khoums, annonçait partout qu’il a créé une école dont il est le PDG.  Un subterfuge pour mettre ses victimes en confiance. Malheureusement certains parents d’élèves sont tombés dans le panneau et se sont vus extorquer les écolages de leurs enfants.  Satan pour idiot que tu sois, tu dois savoir quand même que pour monter une école et en être le PDG, il faut un récépissé et des fonds. Le truand que tu es, n’a ni l’un ni l’autre. Quel abruti !

À très bientôt pour d’autres histoires d’escroqueries et de vol perpétrés par Satan dans le prochain article. À lire absolument.

Layite DIENG

 

About Editor

Check Also

Savoirs experts et profanes dans les débats juridiques : plaidoyer pour la technicité

En Mauritanie, comme dans d’autres pays, le débat juridique devient de plus en plus une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *